4 conseils pour réussir l’industrialisation de ses pièces plastiques

par | Industrie Plastique | 0 commentaires

Le procédé d’injection plastique permet de fabriquer des pièces de forme complexe en une seule opération, de manière très rapide. C’est la solution idéale pour une production de qualité, en très grande série et adaptée à tous les secteurs d’activité, même les plus pointus. Cette industrialisation se prépare dès la conception des pièces et demande une réelle expertise. Voici nos conseils pour réussir l’industrialisation de vos pièces plastiques.

Partir sur des bases solides avec la pré-étude

L’injection plastique est une solution souple et économique permettant la production de moyennes ou grandes séries. Pour réussir son industrialisation, il est préférable de bien étudier au préalable le design et les matériaux nécessaires. En clair, vous devrez disposer d’un cahier des charges précis et réaliste. Il faut avoir une bonne compréhension du projet et pouvoir prendre la bonne décision.

Le design de la pièce

C’est à cette étape que vous réfléchirez au style, à l’ergonomie et à la recherche de formes esthétiques. La modélisation 3D CAO est ici un outil indispensable.

Étude fonctionnelle

L’analyse fonctionnelle est au cœur de la préétude, car elle conditionne le choix des matières et le design de la pièce. C’est une condition préalable à la réalisation d’études mécaniques.
On termine la phase d’étude par du prototypage rapide permettent d’avoir sous 48 heures un rendu réaliste du projet.

Le choix des matières

Il existe actuellement un panel extrêmement large de polymères thermoplastiques disponibles, chacun ayant des propriétés spécifiques : résistance mécanique, couleur, tenue au rayonnement UV, résistance aux chocs, coût du matériau, etc. C’est donc l’usage de la pièce qui déterminera en grande partie ce choix.

Bien concevoir pour réussir son industrialisation

Une industrialisation réussie c’est avant tout une pièce bien étudiée, car tout se prépare dès la conception.

Adapter les formes au procédé d’injection

Comme tout procédé industriel, l’injection thermoplastique a des exigences et des contraintes qui lui sont propres. Ainsi, quelques règles de base sont à respecter:
• Les angles vifs sont à éviter, car ils concentrent les contraintes et engendrent souvent des déformations au refroidissement ;
• L’épaisseur des pièces plastiques doit être la plus uniforme possible. Chaque variation d’épaisseur peut provoquer un retrait trop important et des défauts esthétiques (retassures);
• Ajoutez des dépouilles pour faciliter le démoulage des pièces;
• Nervurez vos pièces pour ajouter de la rigidité sans augmenter les épaisseurs.

Anticiper les problèmes de production

Les logiciels de CAO modernes disposent de modules dédiés à la simulation d’injection de plastique. La simulation permet de prévoir certains défauts sur les pièces plastiques avant que la fabrication du moule soit lancée. Lignes de soudure, inclusions d’air, gauchissement ou encore les retassures, tous ces défauts sont ainsi prévisibles et évitables. En outre les logiciels de simulation numérique sont capables d’analyser la résistance mécanique des pièces (RDM) et d’étudier l’écoulement du plastique (rhéologie).

Des moules adaptés à vos besoins

L’injection thermoplastique nécessite la fabrication de moules qui sont la pièce maîtresse du procédé. Chaque moule est un outil réalisé sur mesure, et qui correspond à votre besoin en termes de production.

Le moule est un investissement amorti sur la durée de vie du produit. On déterminera selon le cycle de vie du produit la qualité des aciers qui seront choisis, et encore le nombre d’empruntes par rapport à la quantité à produire.

Les qualités d’un bon partenaire industriel

Pour réussir l’industrialisation de vos pièces plastiques, il vous faudra d’abord trouver le bon partenaire industriel.

L’expérience métier

La réalisation de pièces de qualité c’est-à-dire avec de belles surfaces et qui ne se déforment pas pendant l’injection nécessite des années de pratique. Par conséquent le partenaire industriel avec une grande expérience métier sera celui qui saura concevoir des moules irréprochables. Vous pourrez surtout vous appuyer les yeux fermés sur son expertise et vous laisser guider pour une conception et une production optimisées. Enfin, un partenaire qui réalise des essais en conditions réelles après fabrication du moule est également un gage de confiance pour éviter toute mauvaise surprise au lancement de la production.

Le recours aux technologies de pointe

La CAO et la simulation numérique ne sont pas les seules technologies de pointe dont disposent les professionnels de l’injection plastique. Avant de lancer la fabrication d’un moule de production, il est conseillé de passer par une étape de prototypage rapide afin de valider la conformité du produit par rapport au cahier des charges. Le prototypage rapide, aussi appelé « impression 3D » fait désormais partie des technologies qui révolutionnent au quotidien le monde de la fabrication industrielle. Par conséquent, pour la fabrication de vos pièces, choisissez un partenaire agile expérimenté et fiable, ceci vous garantira une production de qualité et un procès stable.

La notion clé à retenir est celle de « partenaire », engagé dans le projet et qui en possède une vision 360°. Si les injecteurs maîtrisent évidemment l’injection, la différence se trouve dans l’engagement à suivre le projet global dans le sens du client. Un engagement qui permettra de trouver des solutions pour répondre à chaque problématique, à trouver les bons partenaires, toujours dans l’optique d’être au plus proche du souhait du client.