Industrie 4.0 : quels enjeux pour l’injection plastique ?

par | Industrie Plastique | 1 commentaire

Après la troisième révolution industrielle et l’avènement de l’électronique, de l’informatique et des télécommunications, un nouveau bouleversement de nos industries est en train de s’opérer. Découvrez les enjeux de l’industrie 4.0 et comment le monde de l’injection plastique s’adapte à ces changements.

Qu’est-ce que l’industrie 4.0 ?

Le concept d’industrie 4.0 est apparu pour la première fois en 2011 à l’occasion du Forum mondial de l’Industrie de Hanovre. Ce projet international, aussi appelé « industrie du futur » a ainsi été lancé dans le but de révolutionner les moyens de production pour correspondre aux besoins de demain. En France, ce projet est porté par l’Alliance Industrie du Futur (AIF), membre fondateur de la French Fab. Afin d’aider les entreprises dans leur transition vers l’industrie 4.0, les membres de l’AIF ont établi un guide regroupant les différentes technologies de l’industrie du futur.

Objets connectés et réseau internet industriel

Les capteurs autonomes sont les principaux outils de transition vers des systèmes de production intelligents. Ils permettent de diagnostiquer les problèmes en collectant des données à distance de manière autonome. On pensera par exemple aux capteurs de pression RJG.

Big Data, Cloud et industrie

La collecte massive de données par les industries implique une gestion « Big Data » et une utilisation cloud. La transparence de l’information avec les clients est ainsi synonyme de confiance.

Les systèmes cyber-physiques

La nouvelle révolution de l’automatisation s’appuie désormais sur les « cyber-systèmes », des systèmes complexes communiquant de façon continue avec leur environnement. Cette interaction permanente entre machines est rendue possible grâce à l’association d’éléments informatiques, physiques et de systèmes de communication avancés. La gestion de production est améliorée grâce à la maintenance prédictive.

Robotique collaborative

Les robots industriels modernes ne sont plus conçus pour réaliser bêtement des opérations figées et automatiques. Ils sont désormais collaboratifs et intelligents, c’est-à-dire qu’ils sont capables d’assister les opérateurs et techniciens en temps réel et de les libérer de leurs tâches les plus pénibles. La cobotique peut ainsi prendre la forme d’îlots robotisés collaboratifs, de robots mobiles ou encore d’exosquelettes.

Enjeux et perspectives de l’industrie du futur

L’usine 4.0 est une réponse à de nouvelles exigences qui se traduisent pour les entreprises par de nouveaux enjeux sur le plan de l’évolution des marchés, des technologies, mais aussi au niveau des organisations, de l’environnement et même sur le plan sociétal.

Gain de productivité et personnalisation

La personnalisation de masse des produits est l’un des principaux enjeux de l’industrie 4.0. Le recours aux nouvelles technologies permet ainsi de rester compétitif, productif et localisé en France.

Ergonomie des interfaces et des logiciels

Pour gagner en efficacité et en productivité, l’industrie 4.0 doit se doter d’outils simplifiant au maximum la tâche des opérateurs. Ainsi, l’ergonomie de l’interaction entre les robots, machines et utilisateurs doit être intégrée dès la phase de conception. Cette facilité d’utilisation se retrouve à tous les niveaux : logiciels de programmation, applications de réalité augmentée, interfaces robots, toute application doit être pensée pour gagner du temps tout en restant flexible et paramétrable.

Systèmes intelligents

Grâce à l’intelligence artificielle, l’industrie 4.0 intègre des systèmes plus intelligents, capables de s’évaluer et de se corriger d’eux-mêmes.

Comment BG Plastic s’intègre dans l’industrie 4.0

BG Plastic est implanté au cœur du pôle de compétitivité de la plasturgie. Grâce à cet environnement propice à l’innovation, ce spécialiste de l’injection plastique met tout en œuvre pour être à la pointe de la technologie et investit en permanence dans la formation de ses collaborateurs et la transmission de son savoir-faire. Par conséquent, l’état d’esprit de BG Plastic est totalement compatible avec l’usine 4.0.

Une offre technologique 4.0

BG Plastic développe des îlots industriels complexes et a la capacité de créer de la valeur ajoutée par un investissement technologique soutenu. Concrètement, cela se traduit par une automatisation forte, par la présence de capteurs capables de suivre la production, sur des machines 100 % électriques.

Des partenariats stratégiques

Dans l’univers de l’industrie 4.0, les entreprises doivent avoir une gestion agile de leurs processus. Cette souplesse prend la forme d’une évolution permanente et une adaptation en fonction des besoins des clients et de l’apparition de nouvelles technologies. Afin de rester toujours « à la page », BG Plastic cherche ainsi à s’entourer des meilleurs, à travers le développement de partenariats stratégiques dans tous les domaines : machines d’injection, périphériques de production, cobots, systèmes de mesures et de capteurs…Rien n’est laissé au hasard !

Une organisation tournée vers l’humain

Replacer l’humain au centre de l’entreprise fait partie des enjeux de l’Usine du Futur. BG Plastic est particulièrement sensible au transfert des connaissances et à la préservation des savoirs. Au quotidien, ce partage se concrétise par une formation continue des salariés aux nouvelles technologies et par le suivi des évolutions de chaque métier. Enfin, BG Plastic emploie une multitude de profils, aussi variés que complémentaires. Cursus, expérience, sexe, âge : une richesse qui profite aux besoins de ses clients.