Injection plastique et industrie 4.0, objectif : augmenter la rentabilité

Industrie 4.0

Pourquoi parler d’industrie 4.0 en injection plastique ? Parce que l’industrie 4.0 signe la 4e révolution industrielle. Dès lors, tous les secteurs sont concernés, y compris la plasturgie ! Et l’objectif de cette nouvelle ère dans l’injection plastique ? Comme dans les autres secteurs : augmenter la rentabilité.

BG Plastic 4.0

Chez BG Plastic, l’entrée dans cette nouvelle ère industrielle est passée par la technologie. La société de plasturgie s’est équipée de machines de dernière génération composées des dernières options de l’industrie.

Le lapin dans le chapeau ?

S’équiper, se mettre à la page, ce n’est pas pour le fun (quoique). Le premier objectif est d’optimiser la production grâce à l’enregistrement de programmes, de s’équiper de fonctions permettant de s’adapter et pallier des difficultés sur certaines matières et pièces. En plus de cela, les machines sont très stables et répétables. De fait, le process se fiabilise et augmente en performance.

Ce n’est pas de la magie, mais l’évolution technologique qui permet d’optimiser les process.

Zéro faute

Bien que la perfection n’existe pas, que l’erreur est humaine, le taux d’erreur est drastiquement réduit. Le gaspillage aussi. Chez BG Plastic, les presses sont 100% électriques, ce qui diminue la consommation énergétique. A côté de cela, les fabricants de presses hybrides sont aussi en mesure de proposer bon nombre d’options selon les marques !

Quant aux périphériques, il s’agit des matériels et machines autour des presses. Avant l’injection, il s’agissait de manettes qui manquaient de précisions. Aujourd’hui, les robots connectés à la machine sont de plus en plus performants : vitesse, interface homme-machine… Enfin, les périphériques peuvent communiquer entre eux.

Technologie & injection plastique

Vraiment, la production est-elle augmentée, améliorée ? La technologie apporte-t-elle quoi que ce soit dans le moulage par injection ?

L’efficacité pour objectif

S’équiper de technologies de pointe, c’est avoir une ligne de production communicante qui va anticiper et réduire les problèmes. Ainsi, si un problème technique est détecté, les périphériques le communiquent aux machines.

De même, la supervision est facilitée en production. Il est possible de surveiller l’état et les performances des machines grâce à la GPAO. Ce système contrôle les performances, anticipe les changements de production, améliore la qualité de production. Il est aussi en mesure d’analyser les informations afin de les traduire aux opérateurs sur presse pour le contrôle qualité, par exemple. Ainsi, la gamme de contrôle est numérisée et sur écran en temps réel. Ce sont des atouts indéniables pour le suivi du contrôle et la traçabilité.

Pourquoi ces presses ?

On a choisi des marques connues et performantes. Toutes les machines ne se valent pas et n’ont pas les mêmes fonctionnalités. Sur la maintenance, il est possible d’avoir une assistance à distance car nos machines sont connectées en réseau. Dès lors, les techniciens du constructeur peuvent prendre la main à distance sur les machines et les dépanner à distance (quand c’est possible). On gagne en réactivité en cas de souci technique, on anticipe la maintenance préventive pour éviter tout arrêt de la production.

De plus, les machines récentes sont généralement électriques. La maintenance est donc réduite par rapport à des presses hydrauliques. Les moteurs sont utilisés en fonction des besoins alors qu’ils devaient tourner en continu pour chaque mouvement auparavant.

Pour résumer, parce qu’il y a plusieurs moteurs sur une même machine, BG Plastic l’utilise moins, consomme moins et est plus rentable.

Quid de la transformation numérique ?

Partie intégrante de l’industrie 4.0, BG Plastic possède aussi des logiciels de conception de pièces pour simuler l’injection. Ils sont alors capables 

  • D’anticiper les défauts en fonction de la matière choisie
  • De calculer la résistance des matériaux pour anticiper les dimensions 
  • De réaliser des prototypages 3D en quelques jours
  • De concevoir des moules.

BG plastic a également déployé une GMAO pour la gestion de la maintenance de tous les matériels.

La GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) offre de nombreux avantages dans l’industrie de l’injection plastique :

  • Améliore l’efficacité de la maintenance : la GMAO permet de planifier et de programmer les entretiens préventifs des équipements en fonction de leur utilisation réelle, ce qui réduit les temps d’arrêt non planifiés et améliore la disponibilité des machines.
  • Optimise les coûts de maintenance : la GMAO permet de suivre les coûts de maintenance, de suivre les stocks de pièces de rechange et de commander les pièces nécessaires en temps voulu, ce qui réduit les coûts globaux de maintenance.
  • Facilite la gestion des documents : la GMAO permet de stocker les informations sur les équipements, les entretiens et les réparations dans un système centralisé, ce qui facilite l’accès à ces informations et améliore la transparence de la maintenance.
  • Améliore la sécurité : La GMAO permet de suivre les entretiens et les réparations des équipements, ce qui garantit que les équipements sont en bon état de fonctionnement et réduit les risques d’accidents.
  • Facilite la prise de décision : la GMAO permet d’accéder à des données sur les performances des équipements, ce qui permet aux responsables de maintenance de prendre des décisions informées sur les investissements futurs et les améliorations à apporter aux équipements.

Ce nouvel outil est synonyme d’anticipation. Il sert à tracer la maintenance globale. Tout est informatisé afin de calculer les meilleures utilisations et rentabilité des machines. En 2022 le logiciel a également été déployé pour la gestion du parc moule de l’entreprise.

BG prod : cheval de bataille

‘BG Prod’ est là pour traiter l’information et suivre la production. C’est le développement maison d’un logiciel de gestion de production qui communique avec les presses grâce au wifi. Ce suivi de gestion de production est en cours de déploiement. Le processus est long car tout doit être réfléchi : comment capter et interpréter les informations pour les exploiter. Il y a un poste sur chaque ligne de production. Ce poste donne des informations sur chaque machine avec laquelle il y a interaction. Cette gestion permet d’analyser la performance de qualité, la disponibilité de la machine (arrêt) ou encore sa productivité (cadence).

Et l’IoT ?

Évidemment, l’IoT est l’un des piliers de l’industrie 4.0. L’internet des objets est incontournable. Cette technologie va servir dans les mesures de pression et la surveillance. Les machines sont remplies de capteurs qui vont enregistrer et capter l’information pendant la production sur chaque machine. Il y a un poste et une webcam pour prendre des photos de pièces avec des commentaires. Ces photos sont ensuite remontées dans le suivi de production. L’IoT va aussi servir à la gestion des rappels ou encore des contrôles qualité qui sont programmés toutes les deux heures.

Vous avez capté ?

Par ailleurs, chez BG Plastic, on développe des moules équipés de capteur de pression au cœur des empreintes. Grâce à cette lecture au plus près de la fabrication, les réglages sont optimisés. La communication s’établit via les informations recueillies dans le moule afin d’affiner automatiquement les réglages.

En cas de variations de fluidité de la matière durant la production, le système peut alors modifier les températures d’injection en toute autonomie pour compenser les écarts de fluidité et faire des pièces bonnes. Ces capteurs font donc des mesures en contact direct avec la matière. Il s’agit, une fois encore, d’automatiser les processus de fabrication quelle que soit la cadence. On peut tout autant collecter et suivre les données qualité.

Et la logistique collatérale ?

Les étiquettes à codes barres vont permettre de recenser exactement le nombre de produits fabriqués. De plus, on peut suivre la consommation matière : les opérateurs peuvent passer directement commande au magasin pour la production. Chaque emplacement est planifié. La mise à disponibilité se fait directement via le magasin. Les erreurs sont limitées et on gagne du temps.

Chez BG Plastic, toute cette technologie donne une bonne visibilité sur la consommation de matière et les commandes.

Injection plastique : l’innovation industrielle

La plasturgie est en constante innovation au niveau de ses fonctionnalités. On trouve davantage de sur-mesure : BG Prod, l’application maison, en est le parfait exemple. En réalité, l’industrie 4.0 n’est pas une révolution mais bien une évolution logique par rapport à la société et son fonctionnement.

Comme dans un restaurant où l’on commande sur papier ou sur tablette, c’est “tendance”. Chez BG Plastic, on a encore quelques temps d’avance sur nos clients ! Nos équipes sont encore réduites mais cela nous donne beaucoup d’agilité. Nous avons une volonté de disposer de ces évolutions pour nous faciliter la vie et gagner en efficacité. L’important lorsque l’on utilise des logiciels c’est de bien traiter les informations captées afin de toujours comprendre le fonctionnement.

Nous avons une réelle volonté de déploiement et d’utilisation de ces outils technologiques à leur maximum.

Le mot de la fin ?

Avec cette industrie 4.0, il faut savoir où sont les limites et il faut savoir où le digital peut optimiser les performances.

Abonnez vous à notre Newsletter pour recevoir nos actualités et innovations !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Nos clients en parlent…

BG Plastic est une entreprise réactive et proche de ses clients, auxquels ils savent apporter des réponses. D’autant que j’aime aller chez BG Plastic pour visiter et échanger avec eux ! Tous nos moules sont chez eux et ils les entretiennent !

Mikayil G.

Responsable moules, ABB

C’est un fournisseur satisfaisant qui s’est bien développé, non seulement techniquement, mais aussi dans ses process internes et sa qualité de serviceIls ont beaucoup évolué !

Frédéric W.

Responsable achats, ABB

On avait un fournisseur, mais il a arrêté notre partenariat. On avait toujours les moules et j’ai donc proposé à BG Plastic de reprendre le projet. BG Plastic est un bon fournisseur, très disponible et de bons conseils pour nos besoins.

Jérémy R.

Service achats, STOP CIRCUIT

Besoin d’un expert de l’injection plastique ?

À lire également sur notre blog…

Industrie 4.0Industrie Plastique
injection plastique et industrie du batiment BG Plastic
Injection plastique & Industrie du bâtiment : fabriquer des outils et des pièces nécessaires aux opérations quotidiennes

Injection plastique & Industrie du bâtiment : fabriquer des outils et des pièces nécessaires aux opérations quotidiennes

SOMMAIRE Les outils et pièces fabriqués par injection plastique Comment l'injection plastique contribue à améliorer les opérations quotidiennes ? Impact environnemental de l'injection plastique dans l'industrie du bâtiment L'injection plastique dans le bâtiment :...

Industrie Plastique
Injection plastique & Électronique : une durée de vie et une performance des composants allongés

Injection plastique & Électronique : une durée de vie et une performance des composants allongés

SOMMAIRE Introduction à l'injection plastique et à l'électronique Le rôle crucial de l'injection plastique dans l'industrie électronique  Comment l'injection plastique améliore-t-elle la durée de vie des composants électroniques ? L'impact de l'injection plastique...

Industrie PlastiqueMoules
Le mouliste, cet outilleur spécialisé, en charge de la conception et de la fabrication des moules pour l’injection plastique

Le mouliste, cet outilleur spécialisé, en charge de la conception et de la fabrication des moules pour l’injection plastique

SOMMAIRE Définition du métier de mouliste Le processus de conception d'un moule La fabrication des moules d'injection plastique Les compétences requises pour être un bon mouliste L'évolution du métier de mouliste Les moulistes : artisans du futur dans l'industrie...

AutomobileIndustrie Plastique
Injection plastique & Automobile : des exigences élevées et des matières maîtrisées pour répondre aux demandes des équipementiers du secteur automobile

Injection plastique & Automobile : des exigences élevées et des matières maîtrisées pour répondre aux demandes des équipementiers du secteur automobile

SOMMAIRE Introduction à l'injection plastique dans l'industrie automobile Diversité des pièces moulées par injection plastique dans l'automobile Les matières plastiques spécifiques pour le secteur automobile L'injection plastique au service de l'innovation et de la...

Besoin des bonnes pratiques pour industrialiser votre produit ?